L’Alsace est une région qui souffre d’une réputation peu flatteuse notamment à cause de son climat alors que c’est une superbe région française, à découvrir d’urgence ! Contrairement à ce que l’on pense, les alsaciens sont des personnes très accueillantes et chaleureuses.

Le mieux pour visiter l’Alsace est de partir en balade (à voiture ou en vélo) sur l’une des deux routes les plus célèbres de la région :

  • La route des vins

  • La route des châteaux

Quelque soit la route choisie (il est conseillé de faire les deux), le dépaysement est garanti !

La route des châteaux d’Alsace

L’Alsace possède un patrimoine architectural incroyable. Voici une sélection des lieux incontournables à visiter :

  • La Cathédrale Notre-Dame (Strasbourg) : Cette cathédrale est un véritable chef d’œuvre de l’art gothique. La flèche culmine à 142 mètres de haut. La cathédrale de Strasbourg a été l’édifice religieux européen le plus élevé jusqu’au XIXème siècle. La Cathédrale est construire avec du gré rose qui change de couleur en fonction de la luminosité extérieure. A l’intérieur, le majestueux orgue et l’horloge atomique laissent sans voix.

  • Le Château du Haut Koenigsbourg : construit au XIIe siècle sur une colline à plus de 800 m d’altitude, le Château du Haut Koenigsbourg a assisté à toutes les luttes franco-germaniques. Il a été entièrement restauré en 1908.

  • Le Mont Saint Odile : est un ancien monastère dédié à St Odile (patronne de l’Alsace). Aujourd’hui, il est un magnifique hôtel. Il est possible de le visiter et de découvrir avec émerveillement la chapelle romane, le cloître, la terrasse panoramique, les deux chapelles (la Chapelle des Anges et la Chapelle des Larmes), le chemin de croix en marqueterie ainsi que la source Sainte-Odile.

  • Le château de Fleckenstein est un bâtiment des plus impressionnants puisqu’il a été construit au XIIe siècle, à même la roche (à 338 m d’altitude) sur une centaine de mètres de longueur. Il accueille chaque année plus de 100.000 visiteurs.

  • Neuf Brisach : cette forteresse a été construite en 1699 par Vauban suite à la décision de Louis XIV. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

  • Le musée de la ligne Maginot de Schoenenbourg : Le fort de Schoenenbourg était réputé comme indestructible et il l’était ! Il a résisté aux bombardements intensifs des allemands (3000 obus tirés) en 1940. Il est reconvertit aujourd’hui en musée de la seconde guerre mondiale. Il est possible de découvrir les conditions de vie des soldats de l’époque, arpenter les galeries souterraines… Attention, à l’intérieur, la température ne dépasse pas les 12°C. Une visite obligatoire pour tous ceux qui s’intéressent à la guerre de 39-45.

Les balades et les visites aussi merveilleuses soient-elles peuvent se révéler épuisantes et il est nécessaire de trouver un lieu de repos adéquat. L’Alsace ne manque ni d’hôtels, ni de maisons d’hôtes où il est possible de trouver une chambre selon son budget et ses envies. Il a été très complexe de sélectionner un endroit en particulier tellement le choix est vaste. Mais, le coup de cœur s’est porté sur le Château Monastère de Westhoffen).

Le Château – Monastère de Westhoffen : un hôtel aux deux visages.

Westhoffen est un très joli village alsacien situé à quelques kilomètres à l’ouest de Strasbourg. Il a été construit en 732. Ce village est la capitale de la cerise ! En juin, une grande fête de la cerise y est d’ailleurs organisée.

Sur les hauteurs de Westhoffen siège un Château construit au XVe siècle. Il a été offert aux ecclésiastiques au XVIe siècle par un prince fervent pratiquant. Ce château a été peu à peu transformé en monastère. Jusqu’au début des années 2000, ce monastère était entièrement destiné aux moines de la confrérie. Il servait de lieu de vie, de recueillement. Une brasserie y a même été implantée. Les moines y fabriquent leur propre bière. Afin de faire face à d’importants travaux de rénovation de la chapelle, les moines ont décidé de consacrer une partie du monastère à la création d’un hôtel dédié au recueillement et à la prière. En 2010, face au succès grandissant de leur activité hôtelière, les moines ont décidé de consacrer une autre partie du monastère à l’hôtellerie. Cette fois-ci, une concession a été accordée à un célèbre groupe hôtelier qui est en charge l’exploitation du site. Le monastère offre donc deux types de prestations : un hôtel classique et des chambres consacrées au recueillement et à la méditation.

  • L’hôtel du Châteaumonastère de Westhoffen : Il est exploité sur l’aile ouest du monastère. 25 chambres y sont proposées. Afin de respecter au mieux, l’endroit, aucun travaux n’a été effectué sur la structure bâtiment pour agrandir ou transformer (magistralement les chambres). Chaque chambre de l’hôtel mesure 20m². Elle est équipée d’un lit de 160*200 (queen size) ou de deux lits individuels. La literie a été entièrement changée en 2016. De chaque côté du lit se trouve, une table de chevet. Un petit bureau, un téléviseur à écran plat et une armoire complètent le mobilier de la chambre. La salle de bain est quand à elle équipée d’un lavabo, d’un meuble de rangement et d’une douche. Même si cela peut paraitre spartiate, les chambres sont des plus agréables et modernes (la rénovation date de 2015). Toutes les chambres de l’hôtel ont vue sur le jardin du monastère. Le wifi est gratuit dans l’ensemble des chambres ainsi que dans les parties communes. La réception est ouverte 24h/24. Le petit déjeuner est pris dans une magnifique salle à l’architecture gothique. Les chambres affichent un tarif unique de 49€ quelque soit la saison. Les deux gros avantages des chambres sont le calme et la sérénité qui s’en dégagent et le charme des pierres et poutres apparentes.

Le monastère propose aussi sur l’aile est une dizaine de chambres dédiées à la méditation et au recueillement. Ces chambres de 12 m² disposent d’un lit simple (80*200), d’un petit bureau, d’une armoire et d’un lavabo. Les douches sont communes avec une partie réservée aux hommes et une autre partie réservée aux femmes. Il n’y a ni TV, ni wifi (d’ailleurs les téléphones portables et objets technologiques y sont proscrits). Dans les parties communes, le silence est la règle (y compris les couloirs, les douches et le réfectoire). Tout est mis en œuvre pour se reposer, se ressourcer et méditer (ou prier). Les chambres affichent un prix de 29 €/nuit.

Quelque soit la formule choisie, il est possible de visiter la brasserie et sa célèbre Kriek Cerise. Westhoffen étant la capitale de la cerise, les moines lui rendent hommage en proposant de nombreux produits artisanaux, élaborés au sein même du monastère comme des pains d’épices, de la confiture de cerise, des cerises confites, de la liqueur de cerises, ainsi que de très nombreuses pâtisseries.

Séjourner dans le monastère de Westhoffen est une expérience unique que l’on choisisse ou pas de se recueillir. Le rapport qualité prix y est quasi imbattable et la situation géographique du lieu (proche de Strasbourg tout en étant en pleine campagne) font de ce lieu, une base arrière idéale pour découvrir cette magnifique région d’Alsace et tous les trésors qu’elle renferme.